Musée jurassien des Arts
4, rue Centrale
2740 Moutier
Tél. +41 32 493 36 77
>> Mail
     
 
Horaire d'ouverture
Me: 16 - 20 heures
Je - Di : 14 - 18 heures
 
 
     
 
     
 

Point(s) de vue
avec Judith Albert, Jean-Daniel Berclaz, Didier Rittener et Ruedy Schwyn
du 18 juin au 28 août 2016

Le/les point(s) de vue sont au coeur de l'art puisqu'ils ont trait à la vision. Un terme d'autant plus passionnant qu'il est polyvalent. Il désigne la position fixe du peintre et du spectateur selon la perspective linéaire traditionnelle; un point de vue privilégié pour jouir d'une belle vue, associé souvent à une table d'orientation; ou paradoxalement ce qu'on voit depuis ce point de vue, un panorama vu d'un certain point. Tandis qu'au figuratif, le point de vue exprime la manière d'envisager une question, de traiter un sujet. Mais à contrario, "point" peut être adverbe de négation. "Point de vue" évoque alors un manque de vision d'ensemble, de distance par rapport à ce qui est vu ou face à une problématique. Voire un aveuglement.

Judith Albert, Jean-Daniel Berclaz, Didier Rittener et Ruedy Schwyn interrogent ces dimensions complexes du/des point(s) de vue. Ceci dans un contexte actuel de la perception humaine, à la fois élardie et égarée par de nouveaux factueurs: le flux continu et rapide des images transmis par le web ou les caméras de surveillance, qui forment un paysage planétaire; la perte des relations intimes entre l'homme et son environnement naturel.

L'exposition Point(s) de vue questionne ainsi notre position en tant que spectateur.

 

>>> guide des visiteurs

>>> communiqué de presse

 

HORIZON(S):
au fil des collections
du 13 mars au 13 novembre 2016

Du 29 août au 23 septembre, le musée sera fermé, en raison de montage / démontage d'expositions en parallèle

 

Larges horizons, horizons bouchés, ligne d’horizon, bleu horizon pâle des lointains, autres horizons… L’horizon
joue plusieurs rôles passionnants dans les arts visuels, en particulier ceux qui traitent du paysage. Sa hauteur varie
selon le point de vue choisi par l’artiste. Il peut former la limite entre terre et ciel, entre le tangible et l’intangible. Il suggère tantôt des profondeurs immenses, tantôt des espaces restreints. Paradoxalement, il représente les limites du visible tout en éveillant l’imaginaire du spectateur à ce qui pourrait être au-delà. Enfin, métaphoriquement, il ouvre sur l’ailleurs vers « d’autres horizons ».
Cette exposition de longue durée invite à découvrir ces multiples facettes des/de l’« horizon(s) » dans des oeuvres d’artistes de diverses générations. Une sélection des collections conservées au musée, une mise en valeur du précieux patrimoine conservé.

 

Bienvenue au jeune public, aux familles et aux classes scolaires !
Une salle jeune public introduit des approches originales et ludiques en lien avec l’exposition. A disposition également: carnets de visite, dossier pédagogique, mallette d’activités itinérante.

 

>>> guide du visiteur

>>> communiqué de presse

>>> dossier pédagogique

>>> carnet d'activités

>>> carnet élèves enfantines

>>> carnet élèves primaires

 
     

Judith Albert, Hinter dem Horizont, 2013, vidéo, couleur, son stéréo, copy. l'artiste

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mauro Aquilini, Sans titre, vers 1970, huile sur toile (photo J. Bélat), copy. l'artiste